P 1 : Bibliographie

Sources

ARNAULD Antoine, Quinque propositiones ab Innocentio X damnatae et propositiones Jansenii Yprensis episcopi damnatis contrariae, Mars 1654, in-4°.

ARNAULD Antoine, Lettre de Monsieur Arnauld, Docteur de Sorbonne, à une personne de condition, Paris, 24 février 1655, 230 p. in-4° (BN : Ld4.195).

ARNAULD Antoine, Seconde Lettre de Monsieur Arnauld, Docteur de Sorbonne, à un Duc et Pair de France, Paris, 1655, 254 p. in-4°.

GABORENS, Discours d’un religieux, professeur en théologie sur le sujet d’un voyage qu’il a été obligé de faire à Paris, à l’occasion de la doctrine de la grâce, Paris, 1652, 58 p. in-4°.

LALANE Noël, De la grâce victorieuse de Jésus-Christ, ou Molina et ses disciples convaincus de l’erreur des Pélagiens et des semi-Pélagiens sur le point de la grâce suffisante soumise au libre-arbitre, selon les actes de la Congrégation de Auxiliis. Pour l’explication des cinq propositions de la grâce équivoques et ambiguës, et la plupart fabriquées à plaisir, insérées dans une lettre envoyée depuis peu à Rome, par le sieur de Bonlieu, docteur en théologie, Paris, 1651.

NICOLE Pierre, Défense de la Proposition de Mr. Arnauld Docteur de Sorbonne, touchant le droit. Contre la première lettre de Monsieur Chamillard Docteur de Sorbonne, et Professeur du Roy en Theologie. Par un Bachelier en Théologie de la Faculté de Paris, 1656, 44 p. in-4° (BN : Ld4. 320).

NICOLE Pierre, Fratris Joannis Nicolai doctoris theologi parisiensis, et apud praedicatores primarii Regentis molinisticae theses, thomisticis notis expunctae, 4 avril 1656, 28 p. in-4° (BN : D 8958).

La source la plus intéressante est dans Pascal même, avec les deux premiers Écrits sur la grâce, la Lettre sur la possibilité des commandements et le Discours sur la possibilité des commandements, qui traitent tout deux du problème du pouvoir prochain ; voir OC III, p. 642 sq. et p. 717 sq.

Réponses à la première Provinciale

Lettre écrite à un abbé par un docteur sur le sujet des trois lettres écrites à un provincial par un de ses amis, Paris, le 22 février 1656 (signée N.), 18 p. in-4°. (Bibl. de P.R. : P.R. 382.).

FABRI Honoré, Notae in notas W. Wendrockii, J. Busdeum, Cologne, 1659, 302 p. in-89° (BN : 12352 et D. 34676).

DANIEL Gabriel, Réponse aux Provinciales de L. de Montalte, ou Entretiens de Cléandre et d'Eudoxe, Chez Eugène Henry Fric, Bruxelles, 1697. Ouvrage très tardif, mais qui contient une critique précise de la première Provinciale.

Documents connexes

ARNAULD Antoine, Lettre XLIX à la Mère Angélique de Saint-Jean du 31 janvier 1656, Œuvres, I, p. 101-102. Arnauld demande comment on juge la première Provinciale à Port-Royal.

SAINT-GILLES, Journal, in JOVY Ernest, Etudes pascaliennes, IX, Le Journal de M. de Saint-Gilles, Vrin, Paris, 1963.

A quoi il faut préférer cette édition plus récente

BAUDRY DE SAINT-GILLES D’ASSON Antoine, Journal d’un solitaire de Port-Royal, éd. Ernst et Lesaulnier, Paris, Nolin, 2008, p. 148.

Études et commentaires

ARNAULD Antoine, Œuvres, XIX, d’Arnay, p. LXXVII.

BORELLA Luisa, Plaidoyer pour Arnauld. Lecture des trois premières “Provinciales”, Parma, Casanova Editore, 1988.

D’AVRIGNY le P., Mémoires chronologiques et dogmatiques, pour servir à l’Histoire ecclésiastique depuis 1600 jusques en 1716 avec des réflexions et des remarques critiques, sl, sn, 1739, II, p. 309 sq.

DESCOTES Dominique, « Fonction argumentative de la satire dans les Provinciales de Pascal », in L’Esprit de la satire, Narr-Place, 1979, p. 43-66.

DESCOTES Dominique, L’argumentation chez Pascal, P.U.F., Paris, 1993.

DUCHÊNE Roger, L’Imposture littéraire dans les “Provinciales” de Pascal, 2e éd. (avec communications de M. Le Guern, P. Sellier et D. Descotes), Publications de l’Univ. de Provence, Aix-en-Provence, 1985.

GAY Jean-Pascal, Morales en conflit. Théologie et polémique au Grand Siècle (1640-1700), Paris, Cerf, 2011, p. 172 sq. « Les Provinciales (1656-1657) ou la glaciation polémique ».

GAZIER Augustin, Histoire générale du mouvement janséniste, I, p. 93 sq.

GORCE M.-M., “Introduction aux Provinciales de Pascal. Nicolaï et les jansénistes ou la grâce actuelle suffisante”, Revue thomiste, XXXIXe année, 1931, p. 761-775 et XLe année, 1932, p. 425-479.

GRES-GAYER Jacques M., Le Jansénisme en Sorbonne, 1643-1656, Klincksieck, Paris, 1996.

JOUSLIN Olivier, « Rien ne nous plaît que le combat ». La campagne des Provinciales de Pascal. Étude d’un dialogue polémique, Clermont-Ferrand, Presses Universitaires Blaise Pascal, 2007, 2 vol.

KOYANAGI Kimiyo, « Silences et publicité sur l’Affaire Arnauld. - Sur ce que Pascal a dit et ce qu’il n’a pas dit », Études de Langue et Littérature françaises, n° 70, Tokyo, 1997, p. 27-40.

KUENTZ Pierre, « Un discours nommé Montalte », Revue d'Histoire Littéraire de la France, 1971, n° 2, p. 195-206.

LE GUERN Michel, Pascal et Arnauld, Paris, Champion, 2003.

LE GUERN Michel, « Arnauld et Pascal », Revue internationale de Philosophie, 4/1991, 190, p. 463-480.

MACKENZIE Jr. Louis A., « Linguistic displacement in the Lettres Provinciales », Modern language notes, vol. 20, 1, winter 1990, p. 79-94.

MESNARD Jean, Pascal, Paris, Hatier, .

MESNARD Jean, « Thomisme espagnol et jansénisme français », L’Âge d’or de l’influence espagnole. La France et l’Espagne à l’époque d’Anne d’Autriche 1615-1666, Éd. interuniversitaires, 1991, p. 415-426. Article essentiel pour comprendre les premières Provinciales.

PARISH Richard, Pascal's Lettres Provinciales. A study in polemic, Clarendon Press, Oxford, 1989, 204 p.

PASCAL, Œuvres de Blaise Pascal publiées suivant l’ordre chronologique avec documents complémentaires, introductions et notes, éd. Brunschvicg, Boutroux et Gazier, Hachette, Paris, 1904-1914, 14 vol, t. IV, p. 101-118.

PASCAL, Œuvres complètes, Œuvres diverses (1654-1657), éd. Jean Mesnard, III, Desclée de Brouwer, Paris, 1991. Voir la notice sur les Écrits sur la grâce, à propos du pouvoir prochain.

PLAINEMAISON Jacques, « La méthode géométrique contre la doctrine des équivoques dans les Provinciales », Méthodes chez Pascal, p. 223-235.

PLAINEMAISON Jacques, Blaise Pascal polémiste, Presses Universitaires Blaise Pascal, Clermont-Ferrand, 2003.

RAPIN René, Mémoires du P. René Rapin, de la Compagnie de Jésus, sur l’Église et la Société, la Cour, la Ville et le Jansénisme, 1644-1669, publiés pour la première fois d’après le manuscrit autographe, éd. Aubineau, 3 vol., Gaume Frères et J. Duprey, Paris, 1865, t. II, p. 200 sq.

REGUIG-NAYA Delphine, Le corps des idées. Pensées et poétiques du langage dans l’augustinisme de Port-Royal. Arnauld, Nicole, Pascal, Mme de La Fayette, Racine, Paris, Champion, 2007, p. 111 sq.

SAINT-GILLES Baudry d’Asson de, Le Journal de M. de Saint-Gilles, in JOVY Ernest, Études pascaliennes, IX, Paris, Vrin, 1936, 208 p. Voir p. 110 sur la diffusion de la première Provinciale.

BAUDRY DE SAINT-GILLES D’ASSON Antoine, Journal d’un solitaire de Port-Royal, éd. Ernst et Lesaulnier, Paris, Nolin, 2008, p. 148.

SCHMITZ DU MOULIN, Blaise Pascal, p. 72 sq.

THIROUIN Laurent, “Imprudence et impudence. Le dispositif ironique dans les Provinciales”, Courrier du Centre International Blaise Pascal, 18, 1996, p. 31-42.

THIROUIN Laurent, "L'èthos de Montalte dans les Provinciales", in CORNILLIAT François et LOCKWOOD Richard (dir.), Ethos et pathos. Le statut du sujet rhétorique, Champion, Paris, 2000, p. 371-389.